• Marie

Les réseaux sociaux et Bidiboo

Les réseaux sociaux, ce n’était pas du tout mon truc avant de me lancer dans l’aventure de Bidiboo.

Je trouvais ça bien trop chronophage pour moi (qui manque sans cesse de temps pour tout ce que je souhaite faire…)

Et puis le projet Bidiboo ayant débuté grâce à une campagne de don participatif, il a bien fallu que je m’y lance.


Comme, mon désir le plus profond était de pouvoir sensibiliser autour de l’allaitement, de la prématurité, de la parentalité et d’informer autour de tous ces thèmes et de mon métier, j’y suis restée.


Je n’en espérais pas grand-chose et finalement, cela m’a aidé pendant la première année de vie de mon projet, année si particulière de confinement qui ne me permettait pas de rencontrer les professionnels de ma ville ou de ma région (ni même les mamans d’ailleurs).


Je m’y suis sentie utile en commençant à faire des vidéos et à communiquer et puis j’y ai fait de belles rencontres auxquelles je ne m’attendais pas.


Des partages de mamans, des confidences, des échanges avec des collègues, du soutien à distance, des petits coups de pouce, des relais de "belles idées", des découvertes d’associations formidables…


Finalement, les réseaux m’ont permis de me lancer dans des vidéos lives avec Séverine de @gaspardetalice_com, de faire découvrir de la littérature pour accompagner la prématurité avec @macourageusepetitesoeur ou @lectureparentbebe, des supports formidables comme celui de @dixpetitsdoigts_asbl, de relayer les messages de @grossesse_sante , @sos_prema.officiel , @assosparadrap ou de @association.maman.blues et

de participer à la création du collectif @jesuisinfirmierepuericultrice


Beaucoup de personnes avec lesquelles j’échange régulièrement pour mon plus grand plaisir en espérant un jour les croiser "pour de vrai".


C’est ce qui s’est produit cette semaine…


Profitant de son passage sur la région parisienne, j’ai eu l’immense plaisir de passer un chouette moment d’échanges et de partage avec Caroline Guillot de @tt.en.tt.

C’est la première personne avec laquelle j’ai commencé à échanger il y a 2 ans sur Insta, finalement, c’était assez logique que ce soit elle que je rencontre en premier.


On s’enrichit tant au contact des autres...

Merci !



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout