• Marie

Les chansons de Bidiboo : la ballade irlandaise

On peut chantonner quand on n'arrive pas à parler, utiliser les mots des autres quand on ne trouve plus les siens. Fredonner pour s'évader et ne penser à rien ou au contraire, chanter pour soutenir, pour être présent, pour ne pas laisser s'installer le silence.


Chanter c'est une façon de soigner, de porter, d'accompagner, de respirer, d'être présent... Chanter, c'est partager.


L'été permet parfois de prendre un peu plus le temps pour accompagner la sieste ou le rituel du soir ou encore tout simplement pour se poser ensemble pour un moment câlin.


Et puis la prématurité ne fait pas de pause pendant l'été. Malgré le soleil et les congés, certains parents passent leur journée auprès des couveuses ou en peau à peau, entre les 4 murs d'un service de néonatologie.


En ce qui me concerne, je trouve toujours une bonne raison de chanter...

J'ai donc le plaisir aujourd'hui de vous présenter une nouvelle chanson qui ne fait pas partie des "berceuses officielles" pour les enfants mais qui est pleine de douceur et qui remplie ce rôle à merveille.

Bourvil la chantait avec tellement de tendresse...


Souvent fredonnée au pied des couveuses, pendant les soins ou un biberon, puis repris avec mes enfants, j'ai le plaisir aujourd'hui de vous la faire partager afin qu'elle vienne enrichir votre répertoire.


La ballade irlandaise de Bourvil (paroles d'Eddy Marnay et musique d'Emil Stern 1958)

https://youtu.be/yeV4-ESoEhQ




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout