• Marie

"Faire équipe"

Mon ancienne équipe et mes collègues me manquent...


L’hôpital a beaucoup de défauts mais dans certains services, "faire équipe" veut vraiment dire quelque chose et plus les conditions de travail se dégradent, plus l’équipe est essentielle pour tenir le coup, en restant soudée et solidaire.


C’est la raison pour laquelle j’ai eu l’impression de les abandonner en partant il y a un an.


Ce n’est jamais idyllique bien sûr, il y a des coups de gueule, des incompréhensions, de la fatigue, des façons de penser différentes et de l’épuisement qui nous rendent moins tolérant.


Mais travailler ensemble est important pour la réussite de tous et en l’occurrence pour la bonne évolution de l’enfant et l’accompagnement de ses parents. On met nos différents de côté, on échange, on argumente dans le but de proposer une prise en soin adaptée et de qualité.

On se remonte le moral mutuellement, on prend le relais quand la situation devient trop difficile pour l’autre, quand parfois la communication est rompue avec les parents. On partage les situations ubuesques qui nous ont bien fait rire, les moments de douceur où le temps est suspendu, les immenses chagrins…

Et surtout, on partage nos expériences, on cherche une solution ensemble, on se remotive, on se réconforte, on se remonte les manches pour faire aboutir de beaux projets. Toujours dans le but d’améliorer cette période de vie pour le bébé prématuré et sa famille.


Le travail en équipe est source de richesse lorsqu’il est accompagné avec bienveillance et dans le respect de chacun.


Ce petit article du jour est une dédicace spéciale à mes ancien.nes collègues qui se reconnaîtront et à qui il me tarde d’aller faire un petit coucou.


(Mais finalement, je découvre avec plaisir une autre façon de me faire des collègues et de travailler en équipe depuis mon aventure Bidiboo).




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout