• Marie

Être mère, c'est tous les jours !

Dernière mise à jour : mai 31

Ce week-end, c'est la fête des mères.

Une belle occasion de marketing et de promotion mais aussi de jolis moments attendrissants grâce aux bricolages vaillamment organisés par les maîtres.ses.


Une journée dédiée dans l'année, c'est oublier que les mamans devraient être fêtées n’importe quel jour et pas seulement au cours du dernier week-end de mai…

Les petites intentions/attentions sont importantes à tout moment, surtout lorsque le ciel du quotidien est un peu gris.


Cependant, parler de la fête des mères, c’est aussi l’occasion de rappeler qu’on ne devient pas forcément maman par instinct, que ce n’est pas inné, que c’est une identité qui se construit progressivement et qu’en fonction de notre propre histoire personnelle, de notre relation à notre mère et des bagages des générations précédentes que l’on transporte, cela ne prend pas forcément le même temps pour tout le monde avant de se sentir maman.


C’est la raison pour laquelle il faut toujours être indulgente avec soi-même, ne pas se comparer aux autres, prendre le temps de trouver sa nouvelle identité, accepter de se remettre en question sans culpabiliser pour réadapter sa pratique et surtout, s’informer et se faire accompagner si besoin.


L’occasion de rappeler également qu’il existe de formidables associations de soutien quand ça va moins bien et que ce n’est absolument pas un signe de faiblesse d’y faire appel, bien au contraire. (https://www.maman-blues.fr par exemple).


De nombreux ouvrages et supports nous aident aussi dans notre cheminement et apprentissage du rôle de parent et une meilleure compréhension du fonctionnement de nos enfants, de leur cerveau et de leurs émotions.

On les trouve de plus en plus facilement, en librairie, sur internet, à la bibliothèque, dans des associations ou chez une copine et y avoir accès, c'est obtenir les outils nécessaires pour mieux nous guider dans le quotidien.

L'occasion de découvrir les neurosciences et l'éducation bienveillante avec Catherine Gueguen, Héloïse Junier, Isabelle Filliozat, Catherine Dumonteil-Kremer ou encore Virginie Maillard (alias Bougribouillons).


Fêtons les mamans pendant le joli mois de mai mais soutenons-les toute l'année !




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout