• Marie

Allongement du congé paternité

Aujourd’hui, jeudi 1er Juillet 2021, entre en vigueur le décret d’application pour le prolongement du congé paternité et d’accueil de l’enfant à 25 jours (en plus des 3 jours de naissance).

Une formidable opportunité pour la société puisqu’elle permet une meilleure reconnaissance de cette période charnière dans la vie : l’arrivée d’un enfant.

Plus qu’un « congé », ces 28 jours sont l’occasion pour une toute nouvelle famille de rencontrer et de faire connaissance avec son enfant, de prendre le temps de découvrir un nouvel équilibre, de trouver ses marques ensemble.

Inclure le père pendant ce premier mois, c’est lui donner la place indispensable auprès de son enfant mais également au côté de sa compagne (et ainsi prévenir le risque de dépression du post-partum).

C’est lui permettre de créer plus facilement le lien avec son bébé qu’il découvre tout juste, c’est partager le manque de sommeil des premières semaines la nuit, et la nouvelle gestion du quotidien le jour.


C’est aussi reconnaître l’importance de cette période et commencer à rétablir un équilibre dans la vie professionnelle entre les hommes et les femmes. Prendre le temps pour l’arrivée de son enfant n’est pas un trou dans un CV mais la possibilité de créer un équilibre durable pour la suite entre sa vie personnelle et celle professionnelle.


7 jours sur les 25 sont obligatoires et cela a fait débat…

Pourquoi ne pas laisser le choix aux papas ? Et pour ceux qui n’en voient pas l’intérêt, qui ne se sentent pas concernés ?

Qui redoutent cette rencontre prolongée…


Devenir parent n’est pas forcément une évidence (et peut-être encore moins pour certains pères).

Et pourtant, les neurosciences mettent à jour l’importance de la relation lors des premiers mois dans la construction et le développement de l’enfant pour ses premières années. Mais à qui cela parle t’il concrètement ? Comment faire pour ne plus entendre qu’il ne faut pas trop porter un bébé au risque de le rendre capricieux, qu’il ne faut pas lui donner de mauvaises habitudes dès son plus jeune âge sous peine de se « faire avoir » ensuite…


C’est pourquoi, allonger le congé paternité c’est une grande avancée mais l’accompagner pour qu’il soit bénéfique à tous c’est encore mieux !

Bidiboo propose aussi des partenariats aux entreprises pour soutenir les jeunes parents dans la découverte de la parentalité et leur permettre de vivre de façon plus sereine la reprise du travail.

Découvrez le ici. Dans la suite logique du #parentalact ou dans la mise en place d’une politique de #RSE, prendre soin de son équipe, c'est aussi l'accompagner sur le chemin du devenir parent sereinement !




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout