• Marie

Relancer sa lactation

Il se trouve qu’en ce moment, j’ai l’occasion d’accompagner plusieurs mamans qui souhaitent relancer leur lactation.


Différentes histoires, différentes problématiques mais toujours la même angoisse de ne plus avoir suffisamment de lait et de devoir arrêter un allaitement qui tient particulièrement à cœur…


Chaque baisse de lactation est spécifique et il faut prendre rendez-vous avec un.e professionnel.le de l’allaitement pour en évaluer les raisons, les conséquences et trouver une solution individuelle adaptée.


En attendant, la raison principale d’une baisse secondaire de lactation (à distance du démarrage) est très souvent liée à une stimulation insuffisante ou à un transfert de lait inefficace.


Je vous propose donc de détailler ici un recueil type efficace ainsi que les 2 autres techniques possibles pour booster la lactation pendant 2-3 jours.

Parlons "relactation" et "power pumping" !


Un recueil efficace


Pour qu’un recueil soit efficace, il faut qu’il soit réalisé dans des conditions sereines, confortables, avec un tire-lait adapté (taille des téterelles) et non douloureux.

L’ensemble du recueil ne doit pas dépasser environ 20 min si vous le faites très régulièrement (mais il faut s’adapter à la vitesse de production de chaque maman).


- Vous pouvez débuter en appliquant un peu de chaleur sur les seins et en massant votre poitrine (petits cercles tout autour et drainage vers le mamelon).


- Ensuite, il est recommandé de tirer en bilatéral pour augmenter l’intensité du pic de prolactine, responsable de la production de lait (pendant 10 min)


- Respecter les 2 temps distincts : 2-3 min à fréquence rapide mais intensité normale puis le reste du recueil à fréquence plus faible mais intensité plus forte (au début, bébé tète vite car il n’y a pas encore de lait et il n’avale pas mais ensuite, quand le lait arrive, il tète moins vite pour avoir le temps de déglutir mais avec plus d’aspiration pour bien récupérer le lait)


- Puis recueillir chaque sein individuellement (pendant 5 min chacun) en le massant/drainant en même temps (ou par expression manuelle)


Technique n° 1 : Sessions intensives d’1 heure


Tirer 15 à 20 min

Pause de 10 à 15 min

Tirer pendant 10 min

Pause de 10 min

Tirer pendant 10 min


Laisser au moins 1h entre 2 sessions.

Le faire au maximum 3 fois dans la journée.

Se fait en plus des recueil habituels et/ou des tétées



Technique n°2 : Le power Pumping de Catherine Watson Genna


Installer le tire-lait dans un lieu visible pendant la journée, confortable et agréable

Se conditionner avec des pensées agréables, de la musique, une tenue confortable…

Dès qu’on passe à côté du tire-lait, tirer 5-10 min

Arrêter le recueil avant dès qu’on s’ennuie

Espacer d’au moins 45 min entre chaque nouveau recueil


Garder les mêmes téterelles et biberon pour les différents recueils pendant 4h sans mettre au frais ou laver (attention s’il fait plus de 25°C). Le changer et nettoyer ensuite.


De manière générale :


Se reposer, se détendre.

Profiter de son bébé, être autant à proximité de lui que souhaité.

Se reposer, se détendre.. et correctement, boire à sa soif.

Eviter les trop grandes plages horaires sans stimulation.

Eventuellement, réinstaurer des tétées nocturnes ou diminuer au maximum l’intervalle sans stimulation la nuit.

Le recueil ne doit pas être douloureux ou abimer les seins.

Se faire confiance.

Tenir un carnet de bord de ses recueils permet d’être plus sereine car plus objective.


Être patiente : il faut attendre 48-72h avant de voir les premiers effets et en moyenne 3 semaines pour retrouver une lactation adaptée (à réévaluer en fonction des situations de départ)


Vous faîtes le maximum…




924 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout