• Marie

Age réel - Age corrigé

Lorsqu'un bébé vient au monde, très rapidement après sa naissance, des premiers examens sont pratiqués auprès du nouveau-né pour évaluer ses compétences et vérifier ainsi que tout va pour le mieux au niveau neurologique et physique.


Ces examens sont réalisés de façon plus approfondie vers le 2ème -3ème jour de vie par le pédiatre avant la sortie de la maternité et de même, quelques jours avant l'arrivée à la maison pour les bébés prématurés qui viennent de vivre une longue hospitalisation.


Tout au long du développement du bébé, puis de l’enfant, le médecin référent de son suivi vérifiera l’acquisition progressive de différentes compétences (motricité, préhension, développement affectif et social, développement sensoriel, langage).


Chaque enfant évolue à son rythme et ne développe pas toutes les acquisitions dans le même ordre. Il suffit pour cela d'observer les différences chez les jumeaux ou les triplés qui ne font pas forcément tout en même temps ou dans le même ordre...

Cependant les professionnels ont des repères dans le temps afin de surveiller que le développement psychomoteur se déroule pour le mieux.


L’enfant dispose d’une certaine période pour acquérir différentes capacités et le professionnel deviendra alors plus vigilant à partir d’un certain moment s’il observe un retard afin de mettre en place un accompagnement adapté ou faire des examens plus poussés.


Dans le cadre de la prématurité, le suivi développemental de l’enfant est scruté d’autant plus qu’il est né prématurément car l’on connaît le risque de séquelles possibles associé.

Les grands prématurés (nés avant 28 sa), ou prématurissimes, sont une population présentant statistiquement plus de risque de retard ou de séquelles dus à la fragilité cérébrale lors de leur naissance et du risque accru d'hémorragies intra-ventriculaires entre autres.


Le bébé étant parfois né avec de nombreuses semaines d’avance (jusqu'à 16 semaines, soit presque 4 mois pour ceux nés à 25 SA), on va introduire la notion d’âge réel et d’âge corrigé afin d’affiner l’observation des acquisitions.

En effet, le bébé a commencé à acquérir de nouvelles acquisitions dès le moment de sa naissance, même si elle est précoce, mais neurologiquement, il reste immature jusqu’à la date prévue du terme et certaines acquisitions sont plus difficiles tant que le cerveau n’est pas prêt.


On va donc différencier son âge réel de son âge corrigé.

L’âge réel correspond à sa date de naissance et aux semaines et mois qui s’en suivent.

L’âge corrigé correspond à l’âge à partir de la date d’accouchement prévu.

L’âge corrigé = âge réelsemaines d’avance (liées à la prématurité)


L’âge corrigé doit se voir comme un « bonus » de temps supplémentaire pour que l’enfant fasse ses acquisitions.


Les principales acquisitions se font sur quelques mois les premiers temps (posture, marche, préhension, mobilité…), d’autres plutôt en années (langage, capacité d’apprentissage, de concentration…).

L’âge corrigé (au maximum 16 semaines de différence) est donc primordial pour analyser les acquisitions, surtout sur les 2 premières années pendant lesquelles on compte beaucoup en mois.

Il y a donc beaucoup moins d’intérêt à différencier les 2 façons de calculer sur la suite du suivi (jusqu’aux environs de 7 ans et le début de l’apprentissage scolaire) dont les acquisitions prennent plus de temps à se mettre en place.


Pour résumer, âge réel-âge corrigé, un bonus pour suivre l’évolution de son bébé né prématurément de façon plus sereine.


Et on n’oublie jamais…chacun à son rythme !


Retrouvez toutes les explications en vidéos sur ma chaîne YouTube.

En version "résumé" : https://youtu.be/cJE4gCZp5pI

En version détaillée lors d'une session de Questions-réponses avec Gaspard & Alice : https://youtu.be/I99HvFL788Y


Ou sur le site de Bidiboo, à la rubrique "Les vidéos de Bidiboo" : https://www.mariebidiboo.com/videos-de-bidiboo








 

07 66 70 92 05

  • Instagram
  • LinkedIn
  • Facebook

©2019 by Bidiboo.